Comment créer un blog WordPress sans connaissances techniques ?

 

créer un blog

Le blog professionnel s’est rapidement imposé comme l’un des piliers de toute bonne stratégie digitale. Support idéal pour publier articles et infographies, il sera idéalement complété par un plan marketing social et un effort de promotion soutenu.

Et si la création d’un blog est longtemps restée conditionnée par des compétences techniques indispensables, elle s’est rapidement démocratisée avec l’essor de CMS comme WordPress.

Découvrez comment créer votre propre blog sans aucune connaissance technique dans ce guide en 6 étapes.

Étape 1 : choisissez le bon nom de domaine (ou NDD)

Une seule règle lorsque vous choisirez le nom de votre site web : simplifiez au maximum. Évitez les noms de domaine à rallonge, les suites de chiffres et les tirets. Dans l’idéal, votre nom de domaine ne devrait pas dépasser les 6 ou 8 syllabes pour être facilement retenu par les internautes.

Une fois que vous aurez trouvé le nom de domaine idéal, vous devrez vous assurez qu’il n’est pas déjà pris.

Vérifier gratuitement la disponibilité de votre nom de domaine ici :
(désactivez le bloqueur de pub si vous ne voyez rien)


Étape 2 : sélectionnez votre hébergeur

Une fois que vous aurez trouvé le nom de votre blog, vous allez devoir le faire héberger. La plupart des hébergeurs vous offrent le nom de domaine retenu lorsque vous souscrivez une offre d’hébergement.

Certains d’entre eux vous proposent également des procédures simplifiées pour l’installation de WordPress. C’est notamment le cas de plusieurs sociétés qui proposent une offre d’hébergement facile à prendre en main (même si vous débutez).

Le site Telco Center vous en a sélectionné un Top 3: Cliquez-ici pour accéder au comparatif des meilleurs hébergeurs WordPress

Étape 3 : installez WordPress en quelques clics

installer

L’installation manuelle d’un site ou d’un blog peut se révéler complexe pour les débutants : l’utilisation d’un client FTP, la gestion ou la création de la base de donnée ne s’improvisent pas.

Heureusement, la majorité des hébergeurs web proposent aujourd’hui une solution d’installation automatique et rapide de WordPress.

Il vous suffira d’indiquer le nom de domaine choisi pour votre blog et de vous laisser guider par les consignes : facile, non ?

Étape 4 : choisissez un thème gratuit et/ou premium

theme wordpress

Une fois que vous aurez souscrit votre offre d’hébergement et installé WordPress, vous disposerez d’un blog prêt à l’emploi. Ses fonctionnalités comme son design seront néanmoins basiques : vous allez devoir les paramétrer avant de publier vos premiers articles.

Pour personnaliser le design de votre site web, commencez par sélectionner un thème dans la banque gratuite de WordPress ou parmi les thèmes premium. Installez-le, puis réglez ses paramètres de façon à ce qu’il traduise bien l’identité de votre marque ou de votre entreprise.

Étape 5 : ajoutez des plugins à votre blog

extension

Côté fonctionnalités, vous n’aurez pas à élaborer de longues lignes de code pour intégrer un formulaire ou des widgets sur votre blog. Il vous suffit de consulter la rubrique Extensions dans la barre latérale du dashboard WordPress, puis de trouver les plugins qu’il vous faut avec des mots-clés ciblés (n’hésitez pas à effectuer votre recherche en anglais, elle n’en sera que plus complète).

Attention : ne multipliez pas le nombre de plugins à l’utilité plus ou moins avérée (ils ralentiront le temps de chargement de votre blog), et sélectionnez des extensions fiables en vous référant au nombre d’utilisateurs et à la date de la dernière mise à jour.

Étape 6 : publiez vos premiers articles !

rédaction

Une fois vos plugins installés, vous êtes paré pour publier vos premiers articles.

Adoptez un rythme de publication régulier, pour optimiser le référencement naturel de votre blog.

Certains plugins, comme Editorial Calendar, vous permettront de programmer la publication automatique de vos billets de blog. Pensez à renseigner les balises meta de chaque page et de chaque article, et à optimiser les zones prises en compte par les moteurs de recherche (titres, ancres de liens…).